Forum d'organisation de JDR en région toulousaine
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre Premier : Chaos à Menzoberranzan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poireau-san
huhrong
avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 26
Localisation : Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes

MessageSujet: Chapitre Premier : Chaos à Menzoberranzan   Mar 7 Jan - 19:54

CHAPITRE PREMIER : CHAOS À MENZOBERRANZAN

Séance première : Fouilles dans l'Araumycos



Menzoberranzan, la cité des araignées, vient à peine de se remettre d'un long siège mené par les armées duergars de Gracklstugh. En effet, suite au "Silence de Lloth", les prêtresses drows n'ont pu que s'emmurer dans le silence, craignant que la perte de leurs pouvoirs divins ne soient révélée. Ce silence affaiblit alors l'armée drow qui comptait sur les pouvoirs de leurs prêtresses pour remporter les batailles. Cela finit par arriver aux oreilles des duergars qui décidèrent de livrer bataille contre la cité des araignées
Fort heureusement, d'une manière tout aussi inexpliquée que son entrée dans son silence, Lloth sorti de son silence. Cet évènement marqua un tournant décisif dans la bataille et permit aux elfes noirs de remporter la victoire.
Mais cette victoire avait un prix. Nombreuses furent les maisons qui perdirent une quantité non négligeable d'hommes et d'or dans la bataille. Parmi elles, la maison Baenre, considéré jusqu'alors comme la maison dirigeante de la ville, paya le prix fort...

En effet, Triel Baenre matronne de la maison Baenre, perdit sa soeur cadette Quenthel Baenre (ancienne dirigeante de l'Arach-Tinilith, l'école cléricale de la ville) et son frère cadet Gromph Baenre (ancien haut-archimage et dirigeant de Sorcere, l'école de magie de la ville) dans la bataille, en plus d'une grande partie de sa garde armée et d'une grande partie de ses richesses.

Craignant que d'autres maisons rivales ne profitent de l'affaiblissement actuel de sa maison pour s'élever contre elle, Triel Baenre va donc chercher dans un premier temps à récupérer ses richesses perdues afin de restaurer en quelque sorte le standing de sa maison. C'est pourquoi elle va charger ses deux enfants Ardulayne Baenre (jouée par Louise) et Alto'yrd Baenre (joué par Pierrick) d'aller fouiller de vielles ruines découvertes récemment dans l'Araumycos, l'étrange champignon géant vivant au sud de la ville. La mort d'une partie du champignon ayant mis à jour les ruines enfouies depuis des millénaires

Ardulayne et Alto'yrd seront aidés par La Sylphe (jouée par Gab), une chamane de l'eau humaine alliée aux drows; Fleur d'Outrenuit (jouée par Flo), une gnome ombreuse émissaire de Pénombre ayant conclu un accord "cordial" entre sa cité et la maison Baenre; et Vorn Xarran, baroudeur drow aux services de la maison Baenre.

C'est Vorn qui le premier a découvert les ruines, mais Triel craint que d'autres maisons rivales n'aient fait la même découverte, c'est pourquoi elle presse les PJ de se hâter. Ils doivent fouiller les ruines et lui ramener les richesses qui s'y trouverait éventuellement. Ils auront bien sûr droit à une part du trésor en fin de mission.

Le trajet jusqu'au ruines s'effectue par téléportation car l'Araumycos se situe assez loin de la ville. Une fois sur place, les PJ vont se rendre compte que les craintes de Triel s’avéreront être fondées. En effet, dès l'entrée des ruines, ils vont tomber nez à nez avec une prêtresse drow, qu'Ardulayne reconnaîtra comme étant Irae Barris Armgo, fille de Mez Barris Armgo, matronne de la maison Barrison del'Armgo, maison rivale de la maison Baenre.
Après avoir éliminé cet élément gênant, les PJ pénètrent dans les ruines et c'est là qu'ils vont découvrir que les hommes de la maison Barrison del'Armgo ont tous été tués par une force magique puissante et inconnue...

Poursuivant leur chemin, le groupe va cette fois-ci tomber au beau milieu d'un combat entre un détachement duergar (comprenant notamment un prêtre de guerre et un guerrier psychique) et ce qui semble être des dragons mort-vivants
Attendant que cette bataille se termine pour n'avoir à combattre que les survivants affaiblis, les PJ sortiront du coup facilement vainqueur de ce combat, notamment grâce aux sorts dévastateurs de La Sylphe et Fleur

Dans la salle suivante, le groupe va découvrir qu'il s'agit d'une seconde entrée. La grande arche sur l'un des murs servant à ressortir dans l'Araumycos. Or, c'est à ce moment là qu'un second détachement drow arrive par l'extérieur. Les deux groupes antagonistes s'étant respectivement fait repérer, ils se mettront chacun en position défensive; les PJ dans les ruines, les drows encerclant l'extérieur. Cette situation tendue entrainera un échange d'insultes crues entre Ardulayne et la prêtresse dirigeant le détachement drow (Ardulayne ne réussira cependant pas à l'identifier formellement). Voyant que la situation était bloquée, le détachement drow décida finalement par se retirer à la recherche d'une autre entrée. Dans leur retraite, Alto'yrd parviendra à tuer l'un de leurs archers grâce à ses capacités de flèches psioniques.

Dans la dernière salle du complexe, les PJ vont découvrir Yalzhoggyrasdahx, une dracoliche des profondeurs qui semble garder un artefact puissant appelé "le Fragment" placé sur un autel au fond de la pièce au milieu d'un amoncellement d'or, gemmes et objets d'art...
Le combat contre la dracoliche fut âpre et indécis. Alto'yrd succomba dès le début à la présence terrifiante et au regard paralysant du monstre, le plongeant dans un état de "panique immobile" durant tout le combat.
Heureusement, La Sylphe aidée de son élémentaire d'eau et Ardulayne aidée de ses décharges au vitriol en vinrent à bout.
Le maître des lieux étant désormais mort, les PJ s'attendait à pouvoir repartir tranquillement avec les richesses, mais...

A peine la dracoliche achevée, les PJ se retrouvèrent paralysés ou dominés, bref, incapables de bouger et ne pouvant qu'assister impuissant à ce qui allait suivre...
Un nouveau groupe fit irruption dans la salle, celui-ci comprenait trois illithid, quatre torves aspirituels et Tsurlanej, la liche illithid. C'est cette dernière qui par télépathie, remercia les PJ d'avoir nettoyé les ruines, accomplissant ainsi le sale boulot à sa place. Puis, elle s'avança vers l'autel, s'empara du Fragment (qui s'avère être une sort de morceau de céramique rouge écarlate), dit adieu aux PJ en laissant le soin à ses sbires de les éliminer, puis enfin disparaît par téléportation avec deux illithids et deux torves.
Aussitôt Tsurlanej disparu, les PJ se retrouvent à nouveau libres de leurs mouvements, prêts à combattre leurs agresseurs monstrueux.
Une nouvelle fois, Alto'yrd fut mis hors combat, cette fois par l'assaut mental de l'illithid restant. Cependant, La Sylphe et Ardulayne sortirent vainqueurs de ce combat.

Cette fois-ci, ils purent s'emparer des richesses et rentrer à Menzoberranzan sans soucis. Ils remirent à Triel Baenre l'intégralité du trésor de la dracoliche (soit l'équivalent de 300000 pièces d'or) et gardèrent les objets magiques récupérés sur les différents antagonistes rencontrés dans les ruines afin de les revendre

Ardulayne fit part à sa mère de la présence d'hommes de deux autres maisons de Menzoberranzan, notamment la maison Barrison del'Armgo. Triel Baenre gardera alors un oeil sur cette maison. Elle pourrait alors avoir besoin des PJ à l'avenir...

Vorn quant à lui est envoyé enquêter sur ce mystérieux "Fragment" et sur ce que complotent les illithids

_________________
Acculée, Tsurlanej la liche illithid, n'avais plus d'autre option que fuir, tous ses sbires ayant succombé. Elle lança néanmoins au groupe d'aventuriers :
"N'espérez pas survivre bien longtemps, misérables ! Bientôt, nous utiliserons la puissance des deux Fragments à leur maximum et alors plus rien ne pourra nous arrêter..."



La Geste de l'Artefact Perdu, Chapitre Troisième, Acte 8


Dernière édition par Poireau-san le Ven 11 Juil - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poireau-san
huhrong
avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 26
Localisation : Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes

MessageSujet: Re: Chapitre Premier : Chaos à Menzoberranzan   Mar 7 Jan - 19:55

Séance deuxième : La Tour Xorlarrin





Une semaine après leurs fouilles fructueuses dans les ruines draconiques de l'Araumycos, les personnages sont à nouveau convoqués par Triel Baenre, cette dernière va une nouvelle fois avoir besoin d'eux.

Mais tout d'abord, elle leur fait part des répercussions que leur expédition a engendrée : les 300000 pièces d'or rapportées par les personnages ont permis à Triel Baenre, d'un part, à financer de nouveaux hommes d'armes loyaux à sa maison, et d'autre part, à verser des pots-de-vin aux autres maisons majeures de Menzoberranzan afin que celles-ci restent en bons termes avec la maison Baenre.

Ainsi, toutes les maisons majeures de la cité reconnaissent à nouveau la maison Baenre comme maison dirigeante. Toutes sauf deux : les maisons Barrison del'Armgo et Xorlarrin. Pire, Triel Baenre a même appris grâce à une recherche de fond rondement bien menée par ses espions, que les deux maisons comptaient s'allier afin de conduire la maison Baenre à sa chute.

La mère matronne ne pouvant laisser cela se faire, et voulant éviter un affrontement direct avec ces deux puissantes maisons car cela entraînerait de nouvelles pertes dans ses rangs, elle confie alors comme mission aux personnages de faire échouer cette alliance. Pour ce faire, ils vont devoir s'introduire dans la tour du nécromancien Doran Xorlarrin, nouveau haut archimage de la ville en l'absence de Gromph Baenre, et de le tuer, le tout en se faisant passer pour des membres de la maison Barrison del'Armgo afin de faire croire à une trahison.

Le plan de Triel Baenre sembla plaire au groupe à l'unanimité. C'est Fleur d'Outrenuit qui, grâce à ses talents incomparable en magie d'illusion, permit à La Sylphe, mais surtout à Ardulayne et Alto'yrd Baenre de se déguiser en membre de la maison Barrison del'Armgo. Ainsi prêts, le groupe pouvait se mettre en marche vers la tour de l'archimage, située dans le quartier noble de la ville.

Dès leur entrée dans la tour, les personnages sont accueilli dans le hall d'entrée par Schneltheck, le majordome svirfneblin fantôme. Celui-ci informera le groupe que son maître est occupé et qu'il ne souhaite voir personne. Devant l'insistance du groupe et suite à une tentative d'intimidation ratée par La Sylphe, le majordome finira par passer à l'offensive sans ménagement. Il commencera en effet par pousser une horrible lamentation à laquelle les personnages résisteront, mais qui aura pour effet d'animer les quatre gardes momifiés duergars postés dans le hall. S'ensuivra alors un combat acharné où Schneltheck sera mis à mal puis détruit par la Sylphe grâce à ses capacités anti-esprits, tandis que les duergars momifiés seront soit intimidés par Ardulayne, soit criblés de flèches psioniques par Alto'yrd.

Le hall nettoyé, le groupe s'avance dans la salle suivante. Il s'agit en fait d'une petite antichambre dans laquelle se trouvent deux portails. La Sylphe, grâce à une Analyse de portail bien placée, arrivera cependant à en comprendre le mécanisme. Les portails sont des sortes d'« escaliers » permettant de monter où de descendre aux différents niveaux de la tour. Il ne semble pas y avoir de sort d'alarme sur les portails. D'un commun accord, le groupe décide dans un premier temps de descendre au sous-sol.

Le sous-sol n'est ni plus ni moins que le laboratoire de Doran Xorlarrin, l'endroit où il entrepose ses cadavres avant de s'adonner à ses expériences nécromantiques. Cependant, le laboratoire est bien gardé par Murlbalbluthk le tyramort... Face à son redoutable œil d'antimagie, le groupe est dans un premier temps pris au dépourvu. Fleur d'Outrenuit ne pouvant utiliser ses sorts, Ardulayne ses décharges fantastiques, et Alto'yrd une partie des pouvoirs de ses flèches. Il faudra une diversion de la Sylphe (une tentacule d'eau noire invoquée) pour que le tyramort pivote son cône d'antimagie, permettant alors au groupe d'en venir à bout et de poursuivre son chemin.

Au premier étage, Alto'yrd parti en éclaireur sera donc le premier à ouvrir la porte. Malheureusement il sera surpris par le mur prismatique se trouvant derrière. Frappé par les différentes « couleurs » du mur, l'archer drow attirera alors l'attention de Valan (le mage de bataille) et Jhaeghan Xorlarrin (l'évocateur), les deux neveux de l'archimage Doran, se trouvant dans cette pièce en train de s'entraîner. Le combat imminent qui allait suivre sera particulièrement sanglant... En effet, malgré que La Sylphe mit le groupe « à l'abri » grâce à ses quatre élémentaires d'eau et que les deux mages drows subirent une première volée de flèches, sorts d'ombre et décharges fantastiques, leur riposte allait être dévastatrice. Orbe d'énergie et tempête de feu allait provoquer la mort prématurée d'Alto'yrd et de Fleur. Heureusement, La Sylphe et ses élémentaires mirent un terme à cette boucherie en éliminant les deux mages et en ressuscitant les deux personnages tombés au combat. Quelques sorts défensifs lancés plus tard, le groupe pouvait enfin se lancer à l'assaut du dernier étage, celui de l'archimage.

Arrivés dans les appartements de Doran Xorlarrin, les personnages furent pris par surprise. En effet, l'archimage les attendait et s'était donc placé au dessus de la porte grâce à un sort de vol, accompagné par son garde du corps, l'ange pourrissant Gabriel...
S'ensuivit alors le combat final. Les personnages furent longtemps gênés par l'aura pourrissante de Gabriel, les sorts défensifs et la nuée de météores de Doran. Cependant, le groupe avait également un atout de taille : l'invisibilité. Bien que celle-ci était inutile contre l'archimage, elle leur permettait au moins d'être en partie protégée des attaques de l'ange. Finalement, ironie du sort, ce seront les propres sorts défensifs de l'archimage qui causeront sa perte, à cause notamment de la capacité de contrecoup de Fleur. Gabriel sera quand à lui achevé par les élémentaires d'eau de La Sylphe.

La tour Xorlarrin étant définitivement « nettoyée », les personnages pouvaient désormais rentrer triompheux au manoir Baenre, sans oublier toutefois de récupérer les objets de valeur des Xorlarrin.
Le lendemain, Triel Baenre informera les personnages que leur mission a été couronnée de succès. En effet, Zeerith Xorlarrin, matronne de la maison Xorlarrin, est furieuse et croit donc dur comme fer à une trahison de la maison Barrison del'Armgo. Connaissant l'opiniâtreté des Xorlarrin, la matronne Baenre attend donc maintenant que les deux maisons s’entre-tuent avant de porter le coup de grâce sur la maison survivante...

_________________
Acculée, Tsurlanej la liche illithid, n'avais plus d'autre option que fuir, tous ses sbires ayant succombé. Elle lança néanmoins au groupe d'aventuriers :
"N'espérez pas survivre bien longtemps, misérables ! Bientôt, nous utiliserons la puissance des deux Fragments à leur maximum et alors plus rien ne pourra nous arrêter..."



La Geste de l'Artefact Perdu, Chapitre Troisième, Acte 8


Dernière édition par Poireau-san le Ven 2 Jan - 21:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poireau-san
huhrong
avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 26
Localisation : Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes

MessageSujet: Re: Chapitre Premier : Chaos à Menzoberranzan   Mar 7 Jan - 19:56

Séance troisième : Les maîtres de Tier Breche





Quelques jours seulement après le saccage de la tour Xorlarrin, Triel Baenre informe les personnages que la dernière partie de son plan va pouvoir être mis en oeuvre. En effet, suite à l'assassinat de Doran Xorlarrin par les personnages s'étant faits passer pour des membres de la maison Barrison del'Armgo, plusieurs escarmouches et embuscades ont eu lieu en ville entre les maisons Xorlarrin et Barrison del'Armgo. Ces combats ont eu pour conséquence la perte de plusieurs membres des deux maisons, mais ce fut surtout la maison Xorlarrin qui fut la plus touchée, puisque sa matronne, Zeerith Xorlarrin, fait partie des victimes. En réalité, la maison Xorlarrin n'existe désormais plus puisque tous ses membres principaux sont morts. Seule Zara Xorlarrin (que les personnages ont croisé dans les ruines de l'Araumycos), dernière fille de Zeerith Xorlarrin reste introuvable, on soupçonne qu'elle ait quitté la ville.

Triel Baenre souhaite donc porter le coup de grâce à la maison rivale restante, à savoir la maison Barrison del'Armgo, ceci permettant alors à la maison Baenre d'asseoir définitivement sa domination sur Menzoberranzan.

Pour cela, les personnages devront éliminer les derniers membres de la famille Barrison del'Armgo encore en vie, à savoir la matronne Mez Barris Armgo, son époux Houndaer Barris Armgo, et leurs deux filles survivantes Ilvarrae Barris Armgo et Drismae Barris Armgo.
Cependant, la tâche ne sera pas facile, car ces personnes craignant d'autres escarmouches de la part d'éventuels Xorlarrin survivants, leur manoir est gardé en permanence par un nombre important de soldats. Les attaquer directement dans leur demeure semble donc impensable.
Triel Baenre indiquera donc que les Barris Armgo peuvent cependant être atteints lorsqu'ils se rendent à Tier Breche, le plateau situé sur les hauteurs de la cité, pour donner leurs cours à Arach-Tinilith, l'école cléricale et Melee-Maghtere l'école martiale.

Après réflexion sur la tactique à employer, les personnages décident de commencer par rechercher Drismae, la chevalier noire, à Melee-Maghtere. Une fois sur place, les élèves de l'école lui indique le gymnase où Drismae donne son cours de maniement de la corsèque. A l'entrée du gymnase, deux gardiens martiaux de la maison Barrison del'Armgo montent la garde. Après une tentative d'intimidation ratée d'Ardulayne Baenre, un rapide combat s'en suit où les deux gardes seront facilement maîtrisés.

Une fois dans le gymnase, les personnages  se retrouvent donc face à Drismae accompagnée d'autres gardiens martiaux, mais également face à Houndaer, ayant rejoint sa fille suite à une alerte donnée par lien télépathique, accompagné de trois gardiens profanes. Les élèves s'étant enfuis du gymnase par l'autre entrée. Un long combat s'engage alors où les sorts d'Houndaer et de ses gardiens profanes feront des ravages dans un premier temps, avant que La Sylphe ne décide d'inonder entièrement le gymnase, empêchant totalement les drows d'attaquer les personnages. Devant la situation devenue désespérée, Houndaer décide de se téléporter hors de la salle, laissant sa fille et ses sbires à une mort certaines par noyade.

Un Barris Armgo de tué sur quatre, les personnages se dirigent donc vers la sortie de Melee-Maghtere, à la poursuite d'Houndaer. Or, sur la place devant l'école martiale, un comité d'accueil les attend. En effet, Houndaer a eu le temps de prévenir sa matronne Mez ainsi que leur dernière fille Ilvarrae et leurs gardiens cléricaux. Pris par surprise, les personnages subissent une première volée de sorts et d'attaques avant d'effectuer un téléport stratégique dans le gymnase qu'ils avaient préalablement vidé de son eau.

Après quelques sorts de défense, le groupe est désormais prêt à en découdre. Il se retéléportent sur la place, à une cinquantaine de mètres du groupe des Barris Armgo pour être hors de portée des sorts de la matronne. C'était sans compter sur la malice d'Houndaer qui à son tour téléporte son groupe pour se rapprocher des personnages. S'en suit alors un très long combat s'éternisant grâce aux réserves de sorts de soins des prêtresses de la maison Barrison del'Armgo et aux bons sorts défensifs d'Houndaer. Finalement, la Sylphe, en ayant convoqué plus d'une dizaine d'élémentaires d'eau au total, ainsi que la Dame de l'eau (une sibylle élémentaire de l'eau) mettra fin au combat, aidé par les flèches d'Alto'yrd Baenre.


La mission étant accomplie, le groupe pouvait aller annoncer la bonne nouvelle à Triel Baenre. Celle-ci les remerciera en effet d'avoir permis à la maison Baenre de rétablir son leadership sur Menzoberranzan mais elle a également une mauvaise nouvelle, quelque chose de grave est en train de se tramer dans l'Outreterre.

En effet, Vorn Xarran est revenu de son enquête sur le mystérieux fragment récupéré par les illithids dans les ruines de l'Araumycos, et il s'agit de bien sombres nouvelles.

Ce fragment est en réalité le Fragment du Courage, l'un des cinq fragments de la Mosaïque des Cinq Pouvoirs, un artefact très ancien créé par une secte aboleth vénérant une divinité aujourd'hui oubliée. Cet artefact a été, on ne sait ni comment ni par qui, divisé en cinq fragments, le Fragment du Courage, le Fragment des Dieux, le Fragment de l'Art, le Fragment de l'Esprit et le Fragment des Ombres. Chaque fragment étant doté d'un potentiel magique indépendant, si bien que posséder un fragment et l'étudier peut en théorie permettre d'en tirer un potentiel magique considérable. Mais un pouvoir encore plus puissant peux être détenu si la mosaïque est complète. Or, il semble que les illithids de la cité de Ch'Chitl projettent de réunir les cinq fragments. S'ils y parviennent, nul ne sait ce qu'il adviendra de l'Outreterre.

Vorn explique donc aux personnages qu'ils doivent à tout prix empêcher les illithids de Ch'Chitl de réunir les cinq fragments. Pour cela, ils doivent se rendre à Sloopdilmonpolop, la ville sainte des kuo-toas située dans la Shanatar du milieu, où il semblerait que le Fragment des Dieux soit conservée par le roi-prêtre Dagagoorg en tant que relique de Blibdoolpoolp, la déesse des kuo-toas. Vorn ignore où se trouve les trois autres fragments, ni même si les illithids en possèdent plusieurs. En revanche, il redoute que les illithids sachent également que les Fragment des Dieux se trouve chez les kuo-toas.

Les personnages devront donc se rendre à Sloopdilmonpolop d'ici une semaine, date à laquelle débutera la fête annuelle de la ville où l'ensemble de la communauté kuo-toa de l'Outreterre se rendra à la ville sainte pour célébrer l'apparition de la relique de Blipdoolpoolp. C'est à cette occasion que le roi-prêtre présentera le Fragment des Dieux aux fidèles kuo-toas.

Vorn met cependant les personnages en garde, seul le premier cercle extérieur de Sloopdilmonpolop est accessible aux étrangers, les deux cercles centraux, donc le palais du roi-prêtre, ne sont autorisés qu'aux kuo-toas. Mais Vorn connait également un drow vivant sur place du nom de Veskran Magry'Tzornyl qui pourra peut-être aider les personnages à accéder au centre de la cité...


FIN DU CHAPITRE PREMIER

_________________
Acculée, Tsurlanej la liche illithid, n'avais plus d'autre option que fuir, tous ses sbires ayant succombé. Elle lança néanmoins au groupe d'aventuriers :
"N'espérez pas survivre bien longtemps, misérables ! Bientôt, nous utiliserons la puissance des deux Fragments à leur maximum et alors plus rien ne pourra nous arrêter..."



La Geste de l'Artefact Perdu, Chapitre Troisième, Acte 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre Premier : Chaos à Menzoberranzan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre Premier : Chaos à Menzoberranzan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous-chapitre premier ou apprentisage de Giga-sansue {fini}
» "Western Eye Chronicles" : chapitre premier (2)
» Intrigue générale n°2 : Are you sure you wanna stay ? - Chapitre Premier
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» Barclays Premier League

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Auberge des 3 Toulousains :: La Geste de l'artefact perdu (campagne dans l'Outreterre) :: Chroniques de la campagne : La Geste de l'artefact perdu-
Sauter vers: